Les politiques réagissent : au MR, compétitivité avant tout

Posts en rapport

Digg it StumbleUpon del.icio.us Google Yahoo! reddit

3 commentaires

  1. Salut les jeunes,
    j’ai beaucoup ri, à cette étude (pain bénit pour le MR) qui démontre au niveau macro que baisser les charges crée automatiquement de l’emploi. Beaucoup ri (si si !)? Mais bon, c’est fini la récré…
    Les solutions au chômage et vous questionnez le MR qui vous parle compétitivité ? WTF ?!

    C’est comme de dire à 10 enfants, voilà une pomme, elle est là à 10 mètres sur une table, le plus rapide l’aura, les autres ne mangeront pas aujourd’hui. Le MR dira que c’est la loi de la compétitivité, le plus compétitif raffle les marchés, les autres, il ne veut pas savoir ce que ça leur fait.

    Dans un système fait de gagnants et de perdants, on ne sait pas à l’heure du monopoly mondial si on mangera aujourd’hui ou à la trinité, c’est un peu comme de jouer en bourse, si on n’a pas de Joker (délit d’initié), on perd quasi toujours…

    Donc, on va préférer trouver une solution qui envisage de partager la pomme en faisant en sorte que le pommier qui en produit puisse en faire pousser écologiquement (^^) sans nuire à la planète et en suffisance pour tous, on ne va tout de même pas laisser les fluctuations du marché décider quel jour et ce qu’on peut manger ou comment produire ? 🙂

  2. Fabian M dit :

    Le discours est politique, il reprend fortement le programme du MR.

    Je ne vais pas me baser sur le principe precedent de la pomme et pourtant nous n’en sommes pas loin.

    Schématisons, notre travaille coute 1000€ et crée un produit fini de 1300€ nous rapportons donc à l’entrepreneur 300€.
    Si nous nous limitons a la Belgique, nous coutons 1000, nous en recevons 500 et hors de nos 500 nous achetons et dépensons pour une valeur qui retourne a la Belgique de 300? Nous avons 200 qui sont parti dans des benefices de société en dehors de chez nous ou avons tout simplement acheté a l’étranger. (Cette fois nous parlons notamment d’une pomme a moitié mange par exemple).

    Donc cela sous entend que pour que rien ne se perde et rien ne se crée nous devons au minimum créé plus de valeurs qui sont vendues a l’extérieur de notre pays et qui sont recues par des entrepreneurs sur notre sol.

    Et la nous ne jouions qu’a une très petite échelle, essayons maintenant d’imaginer le meme système dans le notre et la mondialisation qui allons nous concurrence? Nos voisins, mais surement pas des pays emergent ou nos conditions précaire sont leurs conditions de luxes.

    La diminution des charges pronées et vendues par le MR pour moi que représente t elle? Une augmentation du profit des entreprises mais surement pas un reliance de l’économie. Le travail que je faisais pour 1000€, lorsque je le ferai pour 800€ si nous étions 5, nous pourrions être 6… mais pourquoi puisqu’on pouvait le faire a 5.
    Et d’un autre coté, de mes 1000€ je touchais 500 et générais 300, j’en aurai 600 (avec bcp de chance) et j’en ferai profité 350. Donc je n’augmenterai pas non plus significativement le besoin de commerce et loisir.

    Je crains de rejoinder par un autre chemin ce résumé des pommes.

Laisser une réponse